Royale Fanfare L’Espérance Harzé, Belgique

 

 

C’est grâce aux anciens prisonniers de guerre belges, et particulièrement grâce à Joseph Bonmarriage, qu’après la seconde guerre mondiale des relations avec MZU s’établirent.

Ce qui permit à la fanfare belge de se rendre  pour la première fois à Ulsenheim lors de la fête de la musique en 1972.

D’autres visites lui succédèrent et à présent, nous avons affaire à une amitié  vieille de plus de 30 ans avec des rencontres environ tous les 2 ans.

Dernièrement, nous assistâmes à un concert commun avec la fanfare royale « L’Espérance » d’Harzé et les « Echos de l’Amblève » d’Aywaille  à l’occasion d’une fête de mise en retraite de l’ancien maire Joseph Bonmarriage en Septembre 2002 à Aywaille.

 

 

 

Fanfare de Chézy sur Marne, France

 

 

Une amitié profonde existe depuis longtemps entre Harzé en Belgique et Chézy en France, et nous, Ulsenheimer apprirent à connaître les francais en Mai 1973, lors d’une fête amicale a Harzé.

L’année suivante, les Ulsenheimer se rendirent à Chézy et dès lors, les 2 fanfares s’invitèrent mutuellement lors de fêtes diverses, comme en Avril 2002, lors d’un grand concert commun avec répétitions communes à Chézy.

L’année 2004 nous réserve un concert de grande anvergure avec des répétitions et des morceaux communs. Il est notament prévu de loger les visiteurs chez des familles afin d’entretenir et de développer ces relations.

 

 

 

 

 

Corpo Filarmonico « Giacomo Puccini » di Rolo, Italie

 

Nous sommes amis avec le « Corpo Filarmonico » depuis 1996. Plusieurs concerts et visites eurent lieu, et lors de la fête de la musique à Ulsenheim en 1997, les musiciens italiens enrichirent l’ouverture de la fête de morceaux d’opera, ainsi que de musiques italiennes.

 

 

 

 

Drumband Schuttery St. Sebastien, Hollande

 

Pour la première fois, lors de la grande fête de la musique du jubilé des 75 ans du club, vinrent les hollandais en Franconie, et nous séduirent avec leurs costumes folkloriques.

La « Drumband » est à la fois un club de tir et un club de musique, c’est pourquoi notre première visite en Hollande nous permit d’assister à un concours de tir.

Heureusement, les Hollandais parlent pour la plupart l’allemand, ce qui  ne nous permit pas seulement  de discuter devant le comptoir d’un bar. (Quant à la bière ils sont bien forts)

L’été 2005 nous vaut une invitation à la plus grosse fête des clubs de tir de Hollande, nous espérons de bons résultats en tant que tireurs.

 

 

 zurück